Les SVT au lycée Charles de Gaulle.

(actualisé le ) par Labo SVT

Les SVT : un enseignement vertébré par l’observation, l’expérimentation et la modélisation.

Chaque élève de Seconde, de Première S-SVT et de Terminale S-SVT a une séance de TP (en demi-classe) par semaine. Les élèves qui choisissent la spécialité SVT en Terminale S ont deux heures de SVT en plus, en petit effectif et donc en travaux dirigés ou pratiques.

En Seconde, il n’y a pas de cours d’SVT en classe entière. En Première S-SVT il y a une heure et demie de cours en plus des TP, et en Terminale S-SVT, il y a deux heures de cours en plus des TP.

Sur les trois dernières sessions du Bac S-SVT, la moyenne des résultats des élèves du lycée Charles de Gaulle en SVT est de 16/20. Le coefficient de cette note étant 6 (8 pour les élèves ayant choisi la spécialité SVT en Terminale), les élèves sont récompensés de leur investissement dans une méthode d’apprentissage ancrée dans le réel, la manipulation et l’acquisition de compétences : combinaison de connaissances, de capacités techniques et de capacités de communication.

- Réalisation d’observations.

  • Observations microscopiques de tissus animaux ou végétaux...

Préparation microscopique de tissu de pomme de terre. Le résultat ci-dessous avec une coloration qui révèle l’amidon :

  • observation en microscopie polarisante de lames minces de roche...
  • observations à la loupe binoculaire de matériel vivant...

- Réalisation d’expériences suivant un protocole.

  • Dissections...
  • extraction d’ADN,
  • test de séropositivité de lapins immunisés…

- Expérimentations assistées par ordinateur (ExAO).

  • Echanges gazeux réalisées par des champignons unicellulaires (levures) ou des végétaux…
  • Mesure de la pression artérielle, des volumes d’air ventilés et des rythmes respiratoires avant et après effort…

- Réalisation d’expériences analogiques.

Modélisation des courants océaniques, dérive génétique et sélection naturelle…

- Utilisation de logiciels de modélisation.

  • Modélisation moléculaire (ADN, anticorps…)
  • Modélisation de la tectonique des plaques, de l’évolution de phénomènes d’échelle inaccessible à l’observation…

- Utilisation de logiciels de simulation.

  • Etablissement des liens de parenté entre des espèces et reconstitution de scenari de l’évolution…
  • Comparaison de séquences d’ADN…

Pour un travail dans des conditions propices à l’interrogation du réel, à la manipulation de données et la mise en forme des résultats :

- Deux techniciens et six professeurs travaillant en équipe,

- Un laboratoire, deux salles de Travaux Pratiques avec vidéoprojecteur, dont une équipée de neuf ordinateurs modernes pour les élèves (un par binôme), du matériel varié et de qualité, dont des microscopes pour chaque binôme.

Dans la même rubrique

Partager cette page